2 ans avec lui

17 avril 2015. Un « petit » quatrième.

Celui qui nous donne une merveilleuse excuse pour notre « laxisme ». Oublier de prendre des couches, un biberon ou même son lit parapluie comme ce we (oups) n’est plus très grave, il suffit qu’on dise négligemment « oh c’est le quatrième, c’est pas grave! » (Bon en réalité nous n’étions pas mieux organisé avant 😂) Lire la suite

7 ans 

Aujourd’hui le MiniMoy a 7 ans. 

7ans. C’est si peu mais tellement à la fois !

L’âge de raison sûrement. L’âge des questions surtout qui ne s’arrêtent jamais. Il se demande toujours comment fonctionnent les objets, les gens, l’univers… Par exemple, est-ce qu’une fusée atterrit au même endroit que son point de départ et comment? Et pourquoi les mots sont ainsi et pas autrement. Pourquoi un mot désigne cette chose et pas une autre…

Notre MiniMoy grandit avec une dent en moins et l’énergie d’un petit cabri fou ! Il saute plus qu’il ne marche, il escalade chaque meuble, bout de trottoir dès qu’il le peut. Chaque arbre devient une aventure à inventer. 

Sa chambre est un vaste laboratoire. Expérience d’équilibre avec les kapplas, organisation d’un zoo à l’image d’un vrai, préparation de guerres, plans de voies ferrées etc. Il s’arrête seulement quand il finit par tomber de sommeil entouré par un nombre de doudous et jouets incalculable. 

Sa chambre est aussi la salle de jeux familiale dans laquelle il accueille avec joie (presque toujours) ses soeurs et son frère. Il ne rechigne pas à sortir le garage, un château ou une boîte de playmobils pour satisfaire la fratrie en folie. 

Mais le MiniMoy c’est aussi celui qui ne raisonne pas tout à fait comme nous, celui qui nous parle sous forme d’énigme sans le vouloir, celui avec qui il faut être clairs, précis et patients dans nos demandes sinon il trouve la faille et semble insolent. Nous cherchons encore  l’équilibre parfois pour qu’il nous comprenne et que nous puissions l’accompagner dans sa pensée un peu folle et si rapide. 

Les devoirs sont parfois fait avec la rapidité de la lumière et parfois ils semblent durer une éternité. Par exemple, alors qu’il doit relier des points à la règle, il se demande comment on sait que l’on doit porter des lunettes. Les traits qu’il avait tracé pouvait éventuellement s’apparenter à un renard, il a donc pensé aux proies de cet animal, les « lapins » puis à « terrier » puis à « terre » puis à « taupe » puis à la chanson « taupinette il faut garder tes lunettes » d’où la question finale. De la même façon une image de plume l’emmènera vers un oiseau, voler, ciel, espace, fusée, planètes et est-ce qu’il y a d’autres êtres vivants quelque part… 

Parfois il arrive à nous emmener dans son raisonnement, parfois c’est allé trop vite alors nous n’arrivons plus à communiquer. Mais il suffit d’un bon câlin, d’une nouvelle blague ou d’un bisou pour se retrouver. 

Malgré ses 21 petits kilos, il est toujours prêt à se jeter dans nos bras et se suspendre à nos jambes avec ses pieds pour faire un gros câlin « comme un singe ». 

A 7 ans il a toujours ses 2 doudous choisi bébé dans son lit mais leur préfère son « Mirsupilani », un poulpe, des poissons et quelques bêtes étranges qui constituent son zoo personnel. Il en est très fier surtout depuis Noël car il est devenu directeur d’un zoo grâce aux lettre d’Epopia ! Il a beau savoir que c’est « pour de faux » il se prend au jeu comme si c’était vrai. 

Il est dans cet âge magique où tout est encore un jeu même s’il devine que la réalité est bien là. Parfois il vient se rassurer quand on raconte des choses simplifiées/inventées aux plus jeunes. Il nous demande si on a menti ou si on dit ça pour qu’ils comprennent mieux et reformule nos propos pour rétablir la vérité. 

7 ans, l’âge du CP, de la cour des grands, de nouveaux jeux à inventer, de livres à dévorer (surtout les documentaires) et de rêves à réaliser. 

7 ans et un gâteau rêvé, imaginé, attendu… Alors je vous laisse, j’ai un sacré challenge qui m’attends avec un gâteau Marsupilami à faire ! 😉

Le No Poo pour une nulle

Depuis plusieurs semaines, je teste le No Poo avec plus ou moins de succès.

Je suis plutôt convaincue par le principe donc je vais probablement en reparler un peu plus tard sur le blog. En attendant, voici une petite déconvenue  illustrée

sketch131214841_wm.jpg

Bref, j’ai abandonné l’oeuf 😉