La cabane au fond du jardin… ou presque

Voilà des mois que je n’ai pas écrit ici… le rythme est dense, intense et passionnant par ici.

Il y a eu des confinements successifs pour beaucoup d’entre vous et un semblant de vie normale pour les enfants et nous deux dans nos écoles. Et pourtant rien n’était vraiment pareil. En fin d’année, il y a eu le brevet de LaCrapule puis de douces vacances d’été.

La rentrée a été surprenante. Nous savions qu’avec une entrée en seconde, une entrée en sixième, une entrée en cycle 3 et une entrée en CP nous aurions des nouvelles routines à installer, des changements à opérer dans la planification des horaires et trajets, dans l’organisation des devoirs.

Nous avions anticipé que le stress pouvait apparaître chez l’un ou l’autre, mais pour autant, ce n’est pas simple à accompagner dans le tourbillon du quotidien. Le stress de l’organisation de chacun, des devoirs incompréhensibles (ou pas, mais parfois cela leur semble insurmontable à cause de la fatigue de la journée…). Les nouveaux horaires à retenir mais les emplois du temps qui changent d’heure en heure…

Et puis on y a ajouté un peu de blessures et une carte de fidélité aux urgences pour pimenter un peu cette rentrée. Une belle fracture pour le SiMignon la veille de la rentrée avec un plâtre jusqu’au coude. Heureusement qu’il s’est cassé le « bon bras » et qu’il a pu écrire ces premiers mots avec application. Mais nos divers allers-retours aux urgences pour chute et rechute sur le plâtre ont bien entamé notre capital sommeil. La MiniMiss a eu de belles allergies et s’éveillaient la nuit ne pouvant plus ouvrir les yeux tellement ils étaient gonflés… ou bien c’était les plaques de boutons sur tout le corps… Puis le MiniMoy s’est fait une entorse au doigt en voulant jouer au basket et LaCrapule a parfois agonisé au fond de son lit en gérant sa fièvre comme elle le pouvait… Bref, les vacances étaient les bienvenues !

Avec tous ces petits tracas du quotidien, j’ai parfois peiné à trouver le temps de créer et de prendre du temps de qualité avec les enfants (parce qu’infirmière ça compte mais c’est pas non plus le rêve…)

Alors on a enfin mis notre plan rêvé depuis des mois à exécution. Réaliser une cabane !

Les enfants rêvaient depuis toujours d’une cabane rien qu’à eux. Avec l’image des tous les livres lus avec une cabane perchée en haut d’un arbre.

Plutôt que d’attendre d’avoir l’arbre idéal pour y percher une cabane, on a fait comme souvent, avec les moyens du bord ! On avait repéré avec le MiniMoy qu’avec un peu de débroussaillage, on pouvait dégager un bel espace sous le sapin devant la maison.

Alors on a dit au revoir à la projection de cabane au fond du jardin et à celle d’une cabane perchée pour se lancer dans un grand désherbage avec la scie, l’élagueur et le sécateur. Chacun a pu participer.

On a été récupérer des palettes chez mes parents. Merci à eux !

Un week-end,  nous avons mis en place les palettes au sol et une en guise de mur, on y a fixé des cageots, pour faire des tables et une étagère.

On a fabriqué un vase, trouvé des solutions pour empêcher les palettes de bouger, balayé, ratissé les alentours, fixé des ficelles pour tendre de vieux draps en guise de murs. Nous avons démêlé les guirlandes de fanions qui leur avaient été offertes après l’Euro et nous avons pu officiellement déclarer la cabane ouverte.

Les enfants se réjouissent à présent d’aller y déguster leurs sandwichs des mercredis trop speed et de gagner quelques minutes au grand air quand ils s’y installent pour goûter.

Leur cabane tant rêvée a même résisté à la tempête.  On en est assez fiers ! (On a surtout eu un peu peur que le mur en palette se soit écroulé ou pire  que les draps s’envolent et provoquent des catastrophes sur la route)

Je suis heureuse d’avoir pu leur offrir ce moment de création en famille pour coopérer, réfléchir et nous amuser ensemble et heureuse de les voir jouer ensemble, rêver, imaginer et grandir.

Alors cette cabane n’enlèvera rien au tourbillon du quotidien mais elle nous a offert et nous offrira encore de doux moments de vie ! Je vous souhaite des cabanes dans vos vies pour y rire et aimer vos proches !

Quand la petite souris n’a pas de monnaie on fait comment??

Cela vous est déjà arrivé de voir votre enfant triomphant, sa dent de lait à la main le jour où vous n’avez plus un seul centime au fond de votre portefeuille? 

Cela m’arive souvent et ce soir, alors que je m’acharnais sur la dent du MiniMoy, au moment où je l’ai sentie céder, j’ai réalisé  que je n’avais pas l’ombre d’une pièce à lui offrir…

Bien sûr, j’ai immédiatement envoyé un message codé à PapaCoq pour l’avertir avant qu’il ne rentre à la maison. En attendant sa réponse, j’ai eu le temps d’imaginer une solution de secours que je partage avec tous les parents sans fortune immédiate 😊

Un chèque que la banque échangera contre la somme indiquée quand elle sera mieux organisée 😉

Pour l’anecdote, PapaCoq a fini par trouver 1€ qu’il ne nous reste plus qu’à glisser sous l’oreiller du MiniMoy !

Dompteur d’animaux fantastiques – l’anniversaire

Cet anniversaire le MiniMoy l’attendait avec impatience depuis plusieurs mois déjà !

Il avait décidé du thème : Dompteur d’animaux fantastiques

L’invitation :

J’avais dessiné un dompteur avec son cerceau. Puis j’ai remplacé la tête du dompteur par une photo de l’invité. 

J’ai évidé le cerceau pendant que le MiniMoy dessinait des marionnettes à doigts qui pourraient passer dans le cerceau. 

Même si nous connaissions la date depuis plusieurs semaines, je me suis mise à réfléchir le mercredi soir. Je comptais avancer un peu le jeudi soir mais le MiniMoy a décidé qu’on passe aux urgences (rien de grave, une petite coupure)

vendredi soir j’ai choisi de dormir alors samedi on s’est vraiment mis au travail (heureusement que je garde pleins de choses « inutiles » dans mon sous-sol…). 

J’avais prévu de faire une école de dompteur avec diverses épreuves :

Le Yéti:

On a pris une planche (qui traînait) et on l’a découpée puis peinte avec le MiniMoy

Les apprentis dompteurs devaient nourrir le Yéti avec des glaces au citron. On s’en est également servi pour faire une séance photo avec le polaroid !

Les Licornes:

Le MiniMoy et la MiniMiss ont été mis à contribution pour colorier des sabots de licornes multicolores qu’on a accrochés sur des petites échasses. 

Les apprentis dompteurs devaient défiler avec élégance pour montrer aux licornes comment se déplacer avec grâce

Ils ont également dû soigner la queue d’une licorne avec les yeux bandés (vestige d’un ancien anniversaire de LaCrapule conservé au sous-sol)

Le monstre Nessie :

Le MiniMoy avait dessiné le « monstre » et je l’ai plastifié. Plongé au fond d’une bassine d’eau il surveillait son trésor (des bouchons de plastiques rapidement bombés en or)

Avec des baguettes chinoises les futurs diplômés devait récupérer tout le trésor (et le doudou du SiMignon qui rêvait de plonger avec Nessie 😂)

Ce n’était pas si évident que ça mais LaCrapule, jury des épreuves a validé leur compétence. 

Il y a eu d’autres petites épreuves avec des parcours, des doudous à attraper avec des pinces… 

Le gâteau:

Le MiniMoy est fasciné par les aigles et a donc classé cette bête parmi les animaux fantastiques. 

Un peu de sucre doré et de la chantilly ont suffit

La décoration:

Nous avions ressorti les guirlandes de fanions et le ciel de lit Chapiteau. Les 4 fantastiques avaient aussi sorti tous leurs doudous rigolos/fantastiques/bizarres de leurs lits

Il y avait aussi des badges (étiquettes cadeaux trouvées chez ikéa), des diplômes et des petits sachets surprises (ikéa aussi)


Pour finir l’après-midi, après la remise solennelle des diplômes par LaCrapule (qui a magnifiquement bien joué le rôle de juge, un amour 😍) les nouveaux dompteurs ont pu créer leurs costumes de scène (avec des tampons et des posca)

Ce fut une chouette après-midi bien remplie ! On a même eu le temps de se faire des barbes à papa et de jouer dans le jardin !

Le MiniMoy était heureux ! Dans un souffle il m’a dit que c’était le meilleur anniversaire de sa vie et que nous étions les meilleurs parents du monde. Avant de s’ecrouler sur son oreiller 😴

Maintenant, il ne me reste plus qu’a organiser un anniversaire d’agents secret pour LaCrapule et de princesse pour la MiniMiss ! On verra ça la veille 😉 En attendant je vais réfléchir à une reconversion dans la scie sauteuse, j’aime trop jouer avec, je voudrais le faire tous les jours 😁

On lui offre quoi au prof de tennis??? 

En allant récupérer la MiniMiss à son cours de tennis à 15h, j’ai demandé à son prof quand serait le dernier cours. Abasourdie, je l’ai entendue m’annoncer que c’était terminé, le dernier cours venait d’avoir lieu !
Oups, panique à bord, nous n’avions pas anticipé pour lui offrir un petit présent afin de le remercier… Idem pour le prof de LaCrapule… 

Nous avions 2h avant le cours de LaCrapule pour passer à la bibliothèque, récupérer notre drive et confectionner 2 petits cadeaux maison !

On a donc sorti 2 tote-bags qui me restait, les posca, quelques post-it et les vieilles  balles de tennis !


Elles étaient heureuses de leur dessiner ce sac en imaginant qu’il y glisserait leur goûter. 

Puis j’ai coupé les balles et elles y ont glissé des petits mots de remerciement (et quelques blagues pour dire que l’OM que soutient LaCrapule était bien mieux que le PSG, club soutenu par son prof!)

Elles étaient fières d’aller leur offrir ces tout petits présents. 

Ils semblaient ravis de ces petites attentions. 

L’année prochaine, on essaiera d’anticper un peu et ce soir, nous avons essayer de nous mettre en projet pour les maîtresses !

Petits présents pour les maîtresses

La fin de l’année civile approche et avec elle, les vacances scolaires!

Les enfants (enfin surtout LaCrapule) plébiscitent maintenant les cadeaux faits mains!

Alors pour la maîtresse des moyens, l’assistante maternelle, la maîtresse des Ce2, la nounou et moi, nous avons confectionné des petits présents personnalisés et gourmands (Oui, vous avez bien lu, moi aussi j’ai mon petit cadeau d’avant les vacances, juste par pure gentillesse de mes enfants! Aucune torture ou presque n’a été pratiquée pendant cette séance d’activité manuelle!)

Lire la suite

Une déco évolutive pour Noël

Pour se mettre jour après jour dans l’ambiance de Noël, nous avons créé des ardoises en forme de sapins pour habiller le mur de la salle à manger avec les enfants.

Vous l’avez peut-être déjà vue cette déco quand je vous présentais le calendrier de l’avent de LaCrapule.

Avec quelques planches de contre-plaquée (reste des planches utilisées pour écrire BAR), un vieux rouleau de feuille ardoise et des craies nous nous sommes lancés dans la réalisation de cette décoration facile.

LaCrapule a dessiné sur une feuille de nombreux sapins. Elle a choisi sa forme préférée puis a convoqué son frère et sa soeur pour qu’ils sélectionnent à leur tour un sapin. Lire la suite

Une desserte récup DIY

A l’heure des débats sur la pollution produite par les feux de cheminée, je recycle mes cartons, des vieux cageots pour mieux organiser mes veillées au coin du feu.

Oui, on roule au diesel et on a  une cheminée mais on trie nos déchets, on ne se lave pas pour économiser l’eau, on allume rarement les chauffages électriques, toutes feuilles de papier est réutilisée pour faire du brouillon et j’aime bien la récup’. (chercher l’intrus dans cette liste!)

Bref, je ne suis pas écolo mais j’ai une cheminée (avec insert) et je garde donc mes cartons, boîtes d’oeufs et emballage de camembert pour servir d’allume-feu.

Nous avions un vieux cageot pour entreposer tout ce bazar par terre dans la cuisine. Lire la suite