Recharger les batteries

Hier j’ai posté ce petit dessin sur instagram, puis j’ai eu envie de le poser ici aussi. Pour en garder une trace plus pérenne.

En ce moment la vie est un tourbillon. Les enfants ont besoin de nous plus que d’habitude. Ils sont épuisés. Ils sont malades aussi… et ils ne font pas les choses à moitié… il y a leurs classes qui ferment, des classes fermées dans l’école de PapaCoq, des collègues absentes, ma classe qui s’amuse à fermer, réouvrir et refermer, les élèves cas contacts… il y a eu une semaine de formation dense, intense et passionnante alors mon cerveau bouillonne et ne parvient pas à retrouver du calme.

Bref, prendre le temps d’une micro pause dans le quotidien est un réel besoin. Je ne retrouve plus l’illustration que j’ai vue qui m’a inspiré ce dessin de nous 2. Mais je peux vous dire que la câlin-thérapie est excellente pour la santé mentale !!

On peut ajouter à la liste des médicaments pour la santé mentale : la familles, les instants entre amis,des collègues en or,la broderie, la lecture, un bon repas…

Et vous faites comment vous pour tenir?

Mot d’enfants : leur apprendre à dire « je t’aime »

Quand LaCrapule a commencé à dire ses premiers mots, nous avons vite appris à lui faire dire « je t’aime ». 

Nous avons perpétué cet apprentissage pour nos 4 fantastiques. 

C’est donc naturellement et avides de jolis déclarations que nous avons formé à son tour le SiMignon. 

Non contents de recueillir les précieux « je t’aime », nous en rajoutons toujours plus. 

-je t’aime

Je taime

-Très fort

Très fort

-De tout mon coeur

 De tout mon coeur

-Jusqu’à la lune

Jusqu’à la lune

Autant vous dire que cet été avec le MiniMoy nous avons été un peu surpris

Je ne sais pas si je dois avouer qu’on a mis du temps à comprendre pourquoi il hurlait « je t’aime » ! 

On s’est beaucoup amusé à lui faire répéter ce qui provoquait invariablement l’hilarité générale…

Maintenant qu’il a compris, je me suis dit qu’il fallait en garder une petite trace ici 😉

Si on m’avait dit… il y a 17 ans….

Si on m’avait dit ce soir là, devant la grille noire de mon immeuble, après une belle journée que ce baiser innocent allait changer ma vie, je n’y aurait pas cru.

Si quelqu’un  était passé  et m’avait dit que ce jeune homme au look particulier (l’adolescence hummmm 😵), avec son téléphone hyper moderne à clapet, avec ses lunettes trop grandes était l’homme de ma vie, je ne l’aurait pas cru, enfin pas sûre…

Si j’avais imaginé un seul instant que ce moment allait avoir un tel résultat 17ans plus tard, j’aurais ri de ma naïveté de midinette…

Et pourtant, 17 ans plus tard on est toujours là. Mieux que ce que j’aurais pu imaginer ce soir là.  

Les plus cyniques rigoleraient s’ils me voyaient dans mon « là » réel  et ils pourraient… 

Actuellement je me demande si mon rafistolage de vernis (pas le temps pour une vraie manucure) est sec et s’il va tenir plus de 2h et pourquoi mon poisson pour le repas n’est pas décongelé. Tout cela en notant dans un coin de a tête que je n’ai pas ressorti les protections et la trotinette pour le cours de sport du MiniMoy, ni demandé à LaCrapule si son maillot de bain était encore à sa taille pour la reprise demain. En même temps je tente un plan de sauvetage de mon riz trop cuit et j’essaye de passer une commande de pizza ou japonais pour boire avec la bouteille de champagne qui n’est peut être pas au frais… Histoire de faire une tentative de repas en amoureux pour fêter nos 17 ans d’amour!

Mais moi je vois dans mon « là »une jolie tribu bruyante, intéressante, énergisante (autant que fatigante avouons le)! 

4 beaux enfants qui vont bien, un époux marrant et aimant (et de plus en plus beau en vieillissant, ce qui ne gâche  rien!)

Une maison joyeusement en bordel, reflet de nos cervelles remplies d’envies, de projets et de « et si… »

Une vie remplie de rires, de blagues plus ou moins réussies, de créativité, de découvertes… bref, une vie remplie de joie!

Je vous laisse, le dîner est presque servi et il me reste quelques documents administratifs à remplir avant la rentrée demain! 

Les « tickets compliment » et « tickets câlin »

Dans le quotidien d’une famille nombreuse il y a des « je t’aime » qui fusent, des bisous qui claquent, des gentillesses hurlées d’une pièce à l’autre, des mots doux sussurés à l’oreille…

Mais il y aussi quelques disputes, des reproches, des coups de fatigue et bien trop de « j’ai pas le temps »!

Alors quand j’ai lu le billet de Marjolimaman sur ces tickets Câlin, j’ai eu envie de faire pareil! 

J’ai alors réalisé plusieurs coloriages. Les enfants ont pu se les approprier en les coloriant. Je les ai plastifié et maintenant ils savent qu’en cas de besoin, ils peuvent nous présenter leur ticket et on s’arrêtera quelques instants même si le dîner brûle (on n’est plus à un signal d’incendie près avec nos détecteurs de fumée)

Regardez, même le SiMignon a fait le sien 

Et il se sert pour quémander un câlin de plus. 

Voici nos tickets « vierges » que vous pouvez enregistrer:

Quelques jours après LaCrapule s’énervait car j’avais félicité son frère qui venait de lire quelque chose. Elle a râlé en disant qu’on ne l’applaudissait pas quand elle lisait et qu’on ne lui faisait jamais de compliments. 
Après lui avoir énuméré la liste des compliments qu’elle avait reçu dans la journée, j’ai eu envie de garder des traces des compliments qu’on peut faire à nos enfants. L’idée des tickets câlin étant toute fraîche, je suis repartie sur des tickets: « mon ticket compliment ». Chacun a sa couleur et un petit dessin le représentant. 

On les a imprimé en masse 

Ils ont adoré lire leurs petits compliments. Ils en étaient même un peu gênés alors qu’ils ne réagissent pas quand on leur dit… 

Et chez vous, des petites astuces pour garder le positif et prendre du temps avec vos enfants?

16 ans

16 ans… Un nombre qui ne semble pas assez rond pour en faire un article…

J’aurais pu en parler l’an passé, attendre encore 4 ans. Mais comme chaque anniversaire est important, je m’accorde le droit d’en parler aujourd’hui. Et puis, celui-ci a un caractère unique, un peu particulier…
Lire la suite

Petit cadeau de fin d’année

Pour la maitresse, la nounou, le prof de piano, la prof de danse, la copine qui part pour quelques mois, le copain qui t’a rendu service, le papa qui a sa fête… il y en a des gens à  qui  l’on  a envie de faire plaisir tout au long de l’année…

Le mois de Juin est propice pour faire des petits cadeaux. Les enfants avaient décidé d’offrir  un petit jeu à  leurs  maîtresses pour les remercier.  Un morpion nous semblait être  une bonne idée.

Idée  que nous avons utilisée pour la fête  des pères  :

Une machine à  coudre, du tissu, du rembourrage, un ruban et une petite heure plus tard, on obtient  un sac et 8 jetons pour jouer partout:
Sac jeu de voyageJeu voyage morpionMorpion sac voyageMorpion coeurs diy

Ce qu’il  y  a de bie, avec le morpion c’est  que les enfants n’ont  pas  encore tout saisi et on gagne à  tous les coups 😃

et chez vous, il y a quoi comme petits cadeaux? Petits jeux pour les vacances?

La communication dans le couple après l’arrivée d’un enfant !

On dit souvent que l’arrivée d’un enfant peut chambouler l’équilibre du couple. La communication peut s’en trouver quelque peu malmenée…

on pourrait croire qu’au bout du quatrième on est rodés et que notre communication de couple a été  peu touchée par cette nouvelle arrivée…

et pourtant ce souci est exponentiel, plus tu as des enfants moins tu peux communiquer ! Lire la suite

Se dire « je t’aime »

Tout le monde le sait, la saint Valentin approche à grands pas et donc notre anniversaire de rencontre aussi, le 19… 15ans OMG!

Oui, je sais, la saint Valentin c’est une fête commerciale, on peut se dire « je t’aime » toute l’année mais quand même, cette fête me fait plaisir !

Et c’est une occasion de plus pour faire une bricole. C’est les enfants qui m’ont donné cette idée d’une cocotte pour se dire des mots doux. Lire la suite