Le bleu de travail…

En septembre, avec le retour des jours un peu frais, je me suis penchée sur l’épineuse question de ma garde robe…

Mes vêtements sont devenus trop petits et il me fallait un nouveau pantalon. Alors j’ai été traîner sur le bon coin… je peux y passer des heures, une véritable passion, je clique sur les annonces d’objets surprenants puis sur le profil des vendeurs et je leur imagine une vie… (dites moi que vous aussi vous le faites !! )

Je suis tombée sur un bleu de travail et ce fût le coup de foudre ! Il me le fallait. J’ai été le récupérer quelques jours plus tard et j’ai sorti tous mes fils de broderie pour attaquer la customisation. Mais ce jour là, je n’ai pas trouvé l’inspiration… il a fallu des semaines avant qu’enfin elle arrive. Je gribouillais des pantalons sur chaque feuille qui me tombait sous la main, j’y ajoutais des motifs, des blagues, des citations… mais rien ne me satisfaisait pleinement… Et soudain, pendant les vacances de la Toussaint alors que je regardais les enfants dessiner, j’ai eu une idée. J’ai été flâner un peu sur pinterest pour adapter mon envie et j’ai enfin pu dessiner ce qui ornerait mon pantalon…

S’est ensuivi un débat pour décider où mettre le dessin… sur la cuisse avec une sorte de cadre ou bien sur le bas de mon pantalon… et enfin j’ai pu commencer à broder doucement, tout doucement. J’ai surtout broder le soir, c’était mon petit moment de méditation, une façon de me « pauser » et d’arrêter mon cerveau quelques minutes.

J’ai brodé mon hamac chéri que j’ai reçu à mon anniversaire 😍
Petit à petit

C’était aussi une façon de garder le cap malgré la fatigue, le protocole sanitaire, les élèves absents et surtout ce mal de dos qui me pourrit la vie !

Je suis contente d’avoir réussi à broder ce que je voulais et je suis fière de porter mon nouveau pantalon.

Je voulais refaire les poches car le tissu blanc fait un peu mal aux yeux mais la couture était trop complexe pour pouvoir les découdre et en refaire de plus jolies… alors j’ai sorti mes poscas et décoré l’intérieur 😉

Et voilà !! Et maintenant je rêve d’une salopette bleu de travail pour avoir un nouveau terrain de jeu !!

Je me suis aussi amusée à broder une vieille chemise en jean ! Mes élèves adorent quand j’écris au tableau et qu’ils peuvent lire ce petit message. Je les entends chuchoter, discuter à propos de cette phrase.

Les jours où mon « bleu de travail » est sale, je mets mon pantalon jaune. Acheté après une grossesse, il était devenu un peu grand… je le retrouve donc avec plaisir ! J’avais dessiné toutes ces maisons au posca et après de multiples lavages, il n’a presque pas bougé !

Il me reste encore un pantalon qui me va… que vais-je bien pouvoir faire dessus ??? Des idées ?

Ma jupe arc en ciel

Pour lutter contre la grisaille et la morosité, j’ai voulu ajouter un arc en ciel à ma jupe noire trop simple à mon goût et surtout trop noire…

J’ai un problème avec les vêtements blancs et noirs mais je me soigne ! Quand je pars m’acheter un « basique », je sors souvent avec 3 ou 4 vêtements colorés pour compenser 😉 Je ne vous raconte pas non plus ce grand moment de solitude quand nous avions été invité à un nouvel an « noir » avec les enfants !

Lire la suite